Portée par la relance économique et la reprise des vols, l'activité a redémarré dans les entreprises du secteur aéronautique et spatial. Les techniciens de maintenance en aéronautique, les ingénieurs en aéronautique, les chefs de projet, les responsables de contrôle qualité en industrie et les concepteurs-dessinateurs de produits aéronautiques font partie des profils les plus recherchés à court terme, précise le Forem. Outre des compétences techniques, les employeurs du secteur ont besoin de compétences plus transversales, comme la maîtrise de langues étrangères, le numérique, l'encadrement d'équipe, la gestion de projets, ainsi que des compétences mathématiques, scientifiques, et technologiques, ajoute l'Office wallon de la formation professionnelle et de l'emploi. Ce dernier rappelle que son centre de compétence dédié à l'aérien, Wallonie Aerotraining Network (Wan), dispose de 46 formations permettant de se former à la plupart de ces métiers et, ainsi, de rejoindre rapidement les entreprises du secteur, Il ressort par ailleurs de l'étude que 73% des entreprises ont à nouveau engagé du personnel durant le premier semestre de 2021. Ces entreprises ont ainsi pourvu 266 postes durant les six mois qui ont précédé l'enquête. Cependant, pour certaines entreprises du secteur, la reprise est moins forte et leur chiffre d'affaires est en deçà de celui connu avant la crise. Ainsi, 10% des entreprises sondées souhaitent encore pouvoir bénéficier du chômage temporaire durant cette phase de redémarrage. (Belga)

Portée par la relance économique et la reprise des vols, l'activité a redémarré dans les entreprises du secteur aéronautique et spatial. Les techniciens de maintenance en aéronautique, les ingénieurs en aéronautique, les chefs de projet, les responsables de contrôle qualité en industrie et les concepteurs-dessinateurs de produits aéronautiques font partie des profils les plus recherchés à court terme, précise le Forem. Outre des compétences techniques, les employeurs du secteur ont besoin de compétences plus transversales, comme la maîtrise de langues étrangères, le numérique, l'encadrement d'équipe, la gestion de projets, ainsi que des compétences mathématiques, scientifiques, et technologiques, ajoute l'Office wallon de la formation professionnelle et de l'emploi. Ce dernier rappelle que son centre de compétence dédié à l'aérien, Wallonie Aerotraining Network (Wan), dispose de 46 formations permettant de se former à la plupart de ces métiers et, ainsi, de rejoindre rapidement les entreprises du secteur, Il ressort par ailleurs de l'étude que 73% des entreprises ont à nouveau engagé du personnel durant le premier semestre de 2021. Ces entreprises ont ainsi pourvu 266 postes durant les six mois qui ont précédé l'enquête. Cependant, pour certaines entreprises du secteur, la reprise est moins forte et leur chiffre d'affaires est en deçà de celui connu avant la crise. Ainsi, 10% des entreprises sondées souhaitent encore pouvoir bénéficier du chômage temporaire durant cette phase de redémarrage. (Belga)