"Au travers de ces projets innovants, durables, fédérateurs et porteurs pour le développement namurois et transposables à d'autres régions, les trois opérateurs publics namurois entendent poursuivre et amplifier la dynamique amorcée avec les projets financés par l'Europe lors de la période de programmation Feder 2014-2020, à savoir le hub créatif Trakk, l'aménagement de la Confluence et le Système de Transport Intelligent", ont-ils indiqué. Parmi les dix projets, on trouve la rénovation énergétique de Namur Expo (6.930.386 euros) et l'aménagement de ses abords en termes de mobilité incluant notamment un parking dédié aux exposants (1.661.867 euros), la création d'un "green start-ups village" autour du Trakk (7.945.810 euros), la mise en place d'un "smart monitoring" pour le développement de la mobilité active (4.302.655 euros), la création d'un centre d'économie circulaire et sociale au parc d'activité économique Ecolys (7.911.201 euros) ainsi que la production de plaquettes de bois à partir de déchets verts récoltés dans les recyparcs du BEP Environnement (3.475.000 euros). Le programme "Namur Green City Lab" inclut également la création de trois parkings de covoiturage à Couvin, Walcourt et Ciney (2.614.137 euros), la mise en place d'un mobipôle à Erpent (4.202.790 euros), l'aménagement de voiries régionales pour ce mobipôle (6.800.000 euros), et enfin l'aménagement de voiries communales (2.940.353 euros), toujours en lien avec le mobipôle. (Belga)

"Au travers de ces projets innovants, durables, fédérateurs et porteurs pour le développement namurois et transposables à d'autres régions, les trois opérateurs publics namurois entendent poursuivre et amplifier la dynamique amorcée avec les projets financés par l'Europe lors de la période de programmation Feder 2014-2020, à savoir le hub créatif Trakk, l'aménagement de la Confluence et le Système de Transport Intelligent", ont-ils indiqué. Parmi les dix projets, on trouve la rénovation énergétique de Namur Expo (6.930.386 euros) et l'aménagement de ses abords en termes de mobilité incluant notamment un parking dédié aux exposants (1.661.867 euros), la création d'un "green start-ups village" autour du Trakk (7.945.810 euros), la mise en place d'un "smart monitoring" pour le développement de la mobilité active (4.302.655 euros), la création d'un centre d'économie circulaire et sociale au parc d'activité économique Ecolys (7.911.201 euros) ainsi que la production de plaquettes de bois à partir de déchets verts récoltés dans les recyparcs du BEP Environnement (3.475.000 euros). Le programme "Namur Green City Lab" inclut également la création de trois parkings de covoiturage à Couvin, Walcourt et Ciney (2.614.137 euros), la mise en place d'un mobipôle à Erpent (4.202.790 euros), l'aménagement de voiries régionales pour ce mobipôle (6.800.000 euros), et enfin l'aménagement de voiries communales (2.940.353 euros), toujours en lien avec le mobipôle. (Belga)