Le cours du gaz a baissé de quelque 6%, à 110 euros le MWh, après avoir temporairement augmenté jeudi de près de 10%. Les États-Unis et l'Union européenne sont sur le point d'annoncer un nouveau partenariat énergétique pour remplacer les carburants fossiles russes dont l'UE a décidé de se défaire, a annoncé jeudi la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, à son arrivée au sommet européen de Bruxelles. La guerre en Ukraine a fait bondir des prix du gaz déjà très élevés depuis des mois. Début mars, le gaz avait atteint un prix record de 345 euros le mégawattheure en raison des inquiétudes concernant la guerre en Ukraine et des perturbations dans l'approvisionnement en gaz russe vers l'Europe. (Belga)

Le cours du gaz a baissé de quelque 6%, à 110 euros le MWh, après avoir temporairement augmenté jeudi de près de 10%. Les États-Unis et l'Union européenne sont sur le point d'annoncer un nouveau partenariat énergétique pour remplacer les carburants fossiles russes dont l'UE a décidé de se défaire, a annoncé jeudi la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, à son arrivée au sommet européen de Bruxelles. La guerre en Ukraine a fait bondir des prix du gaz déjà très élevés depuis des mois. Début mars, le gaz avait atteint un prix record de 345 euros le mégawattheure en raison des inquiétudes concernant la guerre en Ukraine et des perturbations dans l'approvisionnement en gaz russe vers l'Europe. (Belga)