"Les considérations politiques ne jouent absolument aucun rôle dans nos discussions ou décisions de politique monétaire", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse, alors que les membres du comité monétaire de la Fed viennent d'annoncer une hausse des taux, ignorant ainsi les demandes répétées de Donald Trump de marquer une pause dès décembre. (Belga)