S'il est meilleur que l'an dernier, le résultat reste inférieur d'au moins 15% à celui de 2019. Par ailleurs, le télétravail semble avoir créé un déplacement de la clientèle des centres urbains vers des plus petits noyaux commerciaux. Ainsi, note l'UCM, les commerces des villes comme Eghezée ou Braine-l'Alleud ont attiré davantage de clients que Namur ou Charleroi. Liège, par contre, semble avoir profité de la fermeture des magasins aux Pays-Bas même si on n'a pas été face à une "ruée". Pour Bruxelles enfin, certains jours ont été "corrects", selon les commerçants. Les achats en ligne ont également eu un impact sur les achats en magasin. En outre, avec le télétravail, les habitudes vestimentaires par exemple ont changé, au profit de tenues plus décontractées. Résultat: moins de demandes de robes, vestons ou encore chaussures de ville, détaille l'UCM. "La multiplication des réductions et offres spéciales tout au long de l'année réduit aussi de façon structurelle l'impact des soldes", ajoute le communiqué. Même si les commerçants indépendants sont demandeurs de la législation leur permettant de vendre à perte. (Belga)

S'il est meilleur que l'an dernier, le résultat reste inférieur d'au moins 15% à celui de 2019. Par ailleurs, le télétravail semble avoir créé un déplacement de la clientèle des centres urbains vers des plus petits noyaux commerciaux. Ainsi, note l'UCM, les commerces des villes comme Eghezée ou Braine-l'Alleud ont attiré davantage de clients que Namur ou Charleroi. Liège, par contre, semble avoir profité de la fermeture des magasins aux Pays-Bas même si on n'a pas été face à une "ruée". Pour Bruxelles enfin, certains jours ont été "corrects", selon les commerçants. Les achats en ligne ont également eu un impact sur les achats en magasin. En outre, avec le télétravail, les habitudes vestimentaires par exemple ont changé, au profit de tenues plus décontractées. Résultat: moins de demandes de robes, vestons ou encore chaussures de ville, détaille l'UCM. "La multiplication des réductions et offres spéciales tout au long de l'année réduit aussi de façon structurelle l'impact des soldes", ajoute le communiqué. Même si les commerçants indépendants sont demandeurs de la législation leur permettant de vendre à perte. (Belga)