La commissaire européenne à la concurrence, Margrethe Vestager, a demandé en janvier aux entreprises gazières, parmi lesquelles Gazprom, de s'expliquer sur les raisons des problèmes de livraisons et ce, après que Gazprom eut été accusé de manipuler les prix en limitant ses livraisons. Les prix du gaz étaient alors déjà en forte hausse. Gazprom et le Kremlin ont nié à plusieurs reprises jouer avec les livraisons de gaz vers l'Europe, affirmant respecter leurs obligations à long terme. (Belga)

La commissaire européenne à la concurrence, Margrethe Vestager, a demandé en janvier aux entreprises gazières, parmi lesquelles Gazprom, de s'expliquer sur les raisons des problèmes de livraisons et ce, après que Gazprom eut été accusé de manipuler les prix en limitant ses livraisons. Les prix du gaz étaient alors déjà en forte hausse. Gazprom et le Kremlin ont nié à plusieurs reprises jouer avec les livraisons de gaz vers l'Europe, affirmant respecter leurs obligations à long terme. (Belga)