Selon elle, les actions n'ont affecté ni les passagers au départ, ni ceux à l'arrivée et tous ont pu retrouver leur bagage. Seul l'APOC, centre névralgique de l'aéroport, a été touché. (Belga)