Créée en 1928 à Soignies, Durobor, en dépôt de bilan depuis le 30 avril 2019, ne sera pas relancée. Le projet de reprise lancé par un groupe d'anciens ...

Créée en 1928 à Soignies, Durobor, en dépôt de bilan depuis le 30 avril 2019, ne sera pas relancée. Le projet de reprise lancé par un groupe d'anciens travailleurs est abandonné. L'annonce a été faite la semaine dernière par Willy Borsus, le ministre wallon de l'Economie. La Sogepa, le bras financier de la Région wallonne et actionnaire à 48 % de Durobor, a décidé d'arrêter les frais. Il semble que le projet de reprise, le dernier en date et seul crédible, n'ait pas réuni toutes les conditions voulues. Et notamment la création d'un avantage concurrentiel décisif. Seul le haut de gamme était envisageable mais il nécessitait un trop grand investissement sans vraie garantie. La Région wallonne cherche aujourd'hui à donner une seconde vie au site.