"C'est dommage que cela finisse comme ça, mais on a joué avec les pieds des créanciers. Via UTMS, Carimat affirmait qu'elle allait essayer de trouver du capital supplémentaire pour régler ses dettes et il y a eu beaucoup de promesses et d'engagements non tenus", commentait à la sortie de l'audience l'avocat d'une des sociétés demandant la mise en faillite du vendeur de matériaux de construction.

Les sociétés du groupe Carimat emploient une centaine de travailleurs dans le zoning de Wauthier-Braine (Braine-le-Château). Vendredi, le personnel avait été prié de ne pas venir travailler cette semaine, et était invité à une réunion d'information qui s'est tenue lundi à 17h00. Lors de cette assemblée, les représentants de la direction ont indiqué aux travailleurs que le bilan allait être déposé ce mardi au tribunal de l'entreprise.