Les taux d'intérêt à long terme en Belgique sont historiquement bas. Cela permet au gouvernement d'emprunter à très bon marché, souvent même à des taux négatifs. En d'autres termes, les investisseurs prêtent de l'argent à l'État belge, qui doit dès lors rembourser moins que ce qu'il reçoit. Grâce à l'émission de certificats de trésorerie ou d'emprunts à court terme, l'État a pu gagner 164,3 millions d'euros en taux d'intérêt négatifs, selon M. Deboutte. Ce chiffre est comparable à celui des années précédentes. À cela s'ajoutent des taux d'intérêt négatifs sur des emprunts à long terme, pour quelque 30 millions d'euros. Quelques emprunts sont encore prévus en décembre, de sorte que le montant total des recettes devrait approcher les 200 millions d'euros. Ces recettes constituent un joli bonus, selon le directeur de l'Agence de la dette. Mais le rendement le plus important réside dans les faibles intérêts que la Belgique doit payer sur les milliards d'emprunts à long terme. De l'argent qui ne devra donc pas être dépensé. En moyenne, la Belgique a emprunté à 0,0049% en 2020, soit pratiquement gratuitement. (Belga)

Les taux d'intérêt à long terme en Belgique sont historiquement bas. Cela permet au gouvernement d'emprunter à très bon marché, souvent même à des taux négatifs. En d'autres termes, les investisseurs prêtent de l'argent à l'État belge, qui doit dès lors rembourser moins que ce qu'il reçoit. Grâce à l'émission de certificats de trésorerie ou d'emprunts à court terme, l'État a pu gagner 164,3 millions d'euros en taux d'intérêt négatifs, selon M. Deboutte. Ce chiffre est comparable à celui des années précédentes. À cela s'ajoutent des taux d'intérêt négatifs sur des emprunts à long terme, pour quelque 30 millions d'euros. Quelques emprunts sont encore prévus en décembre, de sorte que le montant total des recettes devrait approcher les 200 millions d'euros. Ces recettes constituent un joli bonus, selon le directeur de l'Agence de la dette. Mais le rendement le plus important réside dans les faibles intérêts que la Belgique doit payer sur les milliards d'emprunts à long terme. De l'argent qui ne devra donc pas être dépensé. En moyenne, la Belgique a emprunté à 0,0049% en 2020, soit pratiquement gratuitement. (Belga)