Les organisations de travailleurs demandaient des garanties pour le travail du personnel et un calcul correct des salaires. Tant les ouvriers que les employés et les cadres ont pris part à l'action.

Les piquets de grève ont été levés dans la nuit de mercredi à jeudi, et le travail a donc pu reprendre, explique M. Vanautgaerden. Les syndicats attendent de la direction une proposition de calendrier.

Une réunion de négociations programmée ce jeudi a été reportée, avait indiqué AB InBev mercredi soir. "Il s'agit de donner toutes les chances à la concertation sociale et de permettre un retour à la sérénité", avait-elle souligné.

Les organisations de travailleurs demandaient des garanties pour le travail du personnel et un calcul correct des salaires. Tant les ouvriers que les employés et les cadres ont pris part à l'action. Les piquets de grève ont été levés dans la nuit de mercredi à jeudi, et le travail a donc pu reprendre, explique M. Vanautgaerden. Les syndicats attendent de la direction une proposition de calendrier. Une réunion de négociations programmée ce jeudi a été reportée, avait indiqué AB InBev mercredi soir. "Il s'agit de donner toutes les chances à la concertation sociale et de permettre un retour à la sérénité", avait-elle souligné.