La compagnie justifie sa décision par le nombre de contaminations au coronavirus en hausse partout en Europe et par les limitations de déplacements imposées en Allemagne, en Autriche et en Suisse notamment. ÖBB avait déjà récemment annoncé que la liaison directe entre Bruxelles et Innsbruck disparaîtrait mi-décembre. Le train de nuit vers Vienne devait alors passer à trois trajets hebdomadaires au lieu de deux actuellement. (Belga)

La compagnie justifie sa décision par le nombre de contaminations au coronavirus en hausse partout en Europe et par les limitations de déplacements imposées en Allemagne, en Autriche et en Suisse notamment. ÖBB avait déjà récemment annoncé que la liaison directe entre Bruxelles et Innsbruck disparaîtrait mi-décembre. Le train de nuit vers Vienne devait alors passer à trois trajets hebdomadaires au lieu de deux actuellement. (Belga)