Au total, 10.370 passagers sont arrivés à Brussels Airport le mois dernier, "principalement des compatriotes qui sont rentrés chez eux dans ces circonstances difficiles liées à la crise du coronavirus", explique la société gestionnaire de l'aéroport bruxellois (BAC) dans un communiqué. Le taux d'occupation moyen des vols de passagers était très faible en avril avec une moyenne de 38 passagers par vol. L'augmentation de plus de 50% affichée dans le "full cargo" a permis de compenser en partie la disparition du fret à bord des avions de passagers (-91%). Dans l'ensemble, le volume de fret baisse toutefois de 13,7% entre avril 2019 et avril 2020. "En raison de la perte de la capacité sur les avions passagers, la demande de 'full cargo' est plus importante. Certains avions de passagers volent également uniquement pour transporter du fret. Grâce au fret aérien, nous parvenons à obtenir et fournir rapidement des biens essentiels, des médicaments, des produits médicaux et des denrées alimentaires", analyse Arnaud Feist, CEO de la BAC. Le nombre total de mouvements de vols a diminué de 88% en avril par rapport au même mois l'an dernier pour atteindre les 2.360 (contre 19.710 en avril 2019). Le nombre de vols de passagers a diminué de 97,4%. (Belga)

Au total, 10.370 passagers sont arrivés à Brussels Airport le mois dernier, "principalement des compatriotes qui sont rentrés chez eux dans ces circonstances difficiles liées à la crise du coronavirus", explique la société gestionnaire de l'aéroport bruxellois (BAC) dans un communiqué. Le taux d'occupation moyen des vols de passagers était très faible en avril avec une moyenne de 38 passagers par vol. L'augmentation de plus de 50% affichée dans le "full cargo" a permis de compenser en partie la disparition du fret à bord des avions de passagers (-91%). Dans l'ensemble, le volume de fret baisse toutefois de 13,7% entre avril 2019 et avril 2020. "En raison de la perte de la capacité sur les avions passagers, la demande de 'full cargo' est plus importante. Certains avions de passagers volent également uniquement pour transporter du fret. Grâce au fret aérien, nous parvenons à obtenir et fournir rapidement des biens essentiels, des médicaments, des produits médicaux et des denrées alimentaires", analyse Arnaud Feist, CEO de la BAC. Le nombre total de mouvements de vols a diminué de 88% en avril par rapport au même mois l'an dernier pour atteindre les 2.360 (contre 19.710 en avril 2019). Le nombre de vols de passagers a diminué de 97,4%. (Belga)