"Les troubles en Egypte, en Libye et dans d'autres pays d'Afrique du Nord ont fortement réduit le trafic vers ces régions en février", a précisé l'association dans ses dernières statistiques du mois de janvier.

Alors que le segment supérieur a affiché de solides performances en début d'année, février et mars seront "négativement affectés par les troubles au Moyen-Orient, ainsi que le tremblement de terre et le tsunami au Japon", selon l'Iata.

Le Japon représente une part de marché mondiale d'environ 6 à 7% des vols en première et en classe affaires; il risque ainsi de par sa taille de souffrir en mars d'un "impact matériel" de la catastrophe naturelle qui a frappé l'archipel, a souligné l'organisation.

Trends.be, avec Belga

"Les troubles en Egypte, en Libye et dans d'autres pays d'Afrique du Nord ont fortement réduit le trafic vers ces régions en février", a précisé l'association dans ses dernières statistiques du mois de janvier. Alors que le segment supérieur a affiché de solides performances en début d'année, février et mars seront "négativement affectés par les troubles au Moyen-Orient, ainsi que le tremblement de terre et le tsunami au Japon", selon l'Iata. Le Japon représente une part de marché mondiale d'environ 6 à 7% des vols en première et en classe affaires; il risque ainsi de par sa taille de souffrir en mars d'un "impact matériel" de la catastrophe naturelle qui a frappé l'archipel, a souligné l'organisation.Trends.be, avec Belga