En janvier, le taux de chômage corrigé des variations saisonnières s'est établi à 10,4%, tandis qu'il était encore de 11,2% en février 2015, note l'agence statistique européenne.

Dans les 28 États membres de l'Union européenne, le taux de chômage s'est établi à 8,9% en février 2016, stable par rapport à janvier 2016 et en baisse par rapport au taux de 9,7% de février 2015. Il s'agit du taux le plus faible dans l'UE28 depuis mai 2009.

En Belgique, le taux de chômage est resté stable en février, à 8,6%, par rapport à la même période l'an dernier. Il a baissé dans 24 États membres et a augmenté en Autriche (de 5,4% à 6,0%), en Lettonie (de 9,7% à 10,1%) et en Finlande (de 9,1% à 9,2%). Les baisses les plus marquées ont été constatées à Chypre (de 16,6% à 12,6%), en Espagne (de 23,2% à 20,4%) ainsi qu'en Bulgarie (de 9,8% à 7,4%).

Eurostat estime qu'en février 2016, 21,651 millions d'hommes et de femmes étaient au chômage dans l'UE28, dont 16,634 millions dans la zone euro.

Quelque 4,381 millions de jeunes de moins de 25 ans étaient au chômage dans l'Union européenne. Le taux de chômage des jeunes était de 19,4% dans l'UE28 et 21,6% dans la zone euro, contre respectivement 20,9% et 22,7% en février 2015. Les taux les plus faibles ont été observés en Allemagne (6,9%), en République tchèque (10,2%) ou au Danemark (10,5%), et les plus élevés en Grèce (48,9% en décembre 2015), en Espagne (45,3%) en Croatie (40,3% au quatrième trimestre 2015) et en Italie (39,1%).

En janvier, le taux de chômage corrigé des variations saisonnières s'est établi à 10,4%, tandis qu'il était encore de 11,2% en février 2015, note l'agence statistique européenne.Dans les 28 États membres de l'Union européenne, le taux de chômage s'est établi à 8,9% en février 2016, stable par rapport à janvier 2016 et en baisse par rapport au taux de 9,7% de février 2015. Il s'agit du taux le plus faible dans l'UE28 depuis mai 2009. En Belgique, le taux de chômage est resté stable en février, à 8,6%, par rapport à la même période l'an dernier. Il a baissé dans 24 États membres et a augmenté en Autriche (de 5,4% à 6,0%), en Lettonie (de 9,7% à 10,1%) et en Finlande (de 9,1% à 9,2%). Les baisses les plus marquées ont été constatées à Chypre (de 16,6% à 12,6%), en Espagne (de 23,2% à 20,4%) ainsi qu'en Bulgarie (de 9,8% à 7,4%). Eurostat estime qu'en février 2016, 21,651 millions d'hommes et de femmes étaient au chômage dans l'UE28, dont 16,634 millions dans la zone euro. Quelque 4,381 millions de jeunes de moins de 25 ans étaient au chômage dans l'Union européenne. Le taux de chômage des jeunes était de 19,4% dans l'UE28 et 21,6% dans la zone euro, contre respectivement 20,9% et 22,7% en février 2015. Les taux les plus faibles ont été observés en Allemagne (6,9%), en République tchèque (10,2%) ou au Danemark (10,5%), et les plus élevés en Grèce (48,9% en décembre 2015), en Espagne (45,3%) en Croatie (40,3% au quatrième trimestre 2015) et en Italie (39,1%).