Le successeur de Jan Vercamst n'y va pas par quatre chemins. "Les libéraux sociaux sont une race en voie d'extinction au sein des partis libéraux", assène M. Coppens. Cette sortie fait suite à plusieurs propositions émanant du camp libéral et jugées asociales" par la CGSLB. Mario Coppens vise notamment les attaques au droit de grève, les propositions liées à la personnalité juridique des syndicats ou encore la volonté de détricoter le loi Major. Le syndicat ne se retrouve pas dans ce libéralisme. "Ces propositions sont diamétralement opposées au libéralisme social défendu par la CGSLB", insiste M. Coppens. Il n'y a aucun lien au niveau de la gouvernance entre les partis libéraux et le syndicat qui représente le même courant, réaffirme le nouveau président. La CGSLB écorche au passage les autres partis du gouvernement fédéral. "Il n'y a plus que Kris Peeters qui semble encore écouter. C'est le seul qui amène du dialogue social dans les dossiers." Le comité national de la CGSLB a par ailleurs prolongé, pour quatre ans, le mandat de Sabine Slegers comme secrétaire nationale. (Belga)

Le successeur de Jan Vercamst n'y va pas par quatre chemins. "Les libéraux sociaux sont une race en voie d'extinction au sein des partis libéraux", assène M. Coppens. Cette sortie fait suite à plusieurs propositions émanant du camp libéral et jugées asociales" par la CGSLB. Mario Coppens vise notamment les attaques au droit de grève, les propositions liées à la personnalité juridique des syndicats ou encore la volonté de détricoter le loi Major. Le syndicat ne se retrouve pas dans ce libéralisme. "Ces propositions sont diamétralement opposées au libéralisme social défendu par la CGSLB", insiste M. Coppens. Il n'y a aucun lien au niveau de la gouvernance entre les partis libéraux et le syndicat qui représente le même courant, réaffirme le nouveau président. La CGSLB écorche au passage les autres partis du gouvernement fédéral. "Il n'y a plus que Kris Peeters qui semble encore écouter. C'est le seul qui amène du dialogue social dans les dossiers." Le comité national de la CGSLB a par ailleurs prolongé, pour quatre ans, le mandat de Sabine Slegers comme secrétaire nationale. (Belga)