Cette action fait suite à la mise en oeuvre du plan stratégique "Vision 2020" qui prévoit notamment la suppression nette de 1.050 postes en trois ans, sans licenciement sec alors que, dans le même temps, la banque a approuvé en décembre dernier le versement d'un dividende de 2 milliards d'euros à sa maison-mère, le groupe français BNP Paribas. "Nous voulons que le personnel soit considéré avec respect pour tous les efforts fournis et non plus comme un coût", a indiqué la syndicaliste Martine Lefevere. Une action similaire a déjà été menée plus tôt dans la semaine devant les bureaux de Saint-Josse et lundi, ce sera au tour de Charleroi, "des villes où le personnel est fortement touché" par le plan stratégique, selon le syndicat libéral. (Belga)

Cette action fait suite à la mise en oeuvre du plan stratégique "Vision 2020" qui prévoit notamment la suppression nette de 1.050 postes en trois ans, sans licenciement sec alors que, dans le même temps, la banque a approuvé en décembre dernier le versement d'un dividende de 2 milliards d'euros à sa maison-mère, le groupe français BNP Paribas. "Nous voulons que le personnel soit considéré avec respect pour tous les efforts fournis et non plus comme un coût", a indiqué la syndicaliste Martine Lefevere. Une action similaire a déjà été menée plus tôt dans la semaine devant les bureaux de Saint-Josse et lundi, ce sera au tour de Charleroi, "des villes où le personnel est fortement touché" par le plan stratégique, selon le syndicat libéral. (Belga)