Le montant du soutien aux derniers parcs éoliens en mer est calculé entre autres sur base des pris de l'énergie. Maintenant que les prix de l'énergie ont atteint des prix historiquement élevés, les exploitants d'éoliennes perçoivent des montants plus importants pour l'énergie produite. Et plus le prix pour l'énergie produite est élevé, moins ils reçoivent de subsides des autorités fédérales. Le gouvernement avait prévu cette année 812 millions d'euros de soutien. Cependant, la Creg, régulateur fédéral de l'énergie en Belgique, estime désormais ce coût à 635 millions d'euros. En d'autres termes, les subsides peuvent être rabotés de 177 millions d'euros, soit de 20%. La ministre Tinne Van der Straeten propose de réinjecter ce montant pour réduire la facture énergétique des ménages et des entreprises. (Belga)

Le montant du soutien aux derniers parcs éoliens en mer est calculé entre autres sur base des pris de l'énergie. Maintenant que les prix de l'énergie ont atteint des prix historiquement élevés, les exploitants d'éoliennes perçoivent des montants plus importants pour l'énergie produite. Et plus le prix pour l'énergie produite est élevé, moins ils reçoivent de subsides des autorités fédérales. Le gouvernement avait prévu cette année 812 millions d'euros de soutien. Cependant, la Creg, régulateur fédéral de l'énergie en Belgique, estime désormais ce coût à 635 millions d'euros. En d'autres termes, les subsides peuvent être rabotés de 177 millions d'euros, soit de 20%. La ministre Tinne Van der Straeten propose de réinjecter ce montant pour réduire la facture énergétique des ménages et des entreprises. (Belga)