En 2017, le secteur public a totalisé 83.890 jours de grève, soit davantage que celui des industries manufacturières (83.450 jours) - secteur venant en tête des différents sous-secteurs du privé. Sur les 247.718 jours de grève comptabilisés en 2017, 33,9% ont été le fait du secteur public, explique le Crisp (Centre de recherche et d'information socio-politique) dans son dernier Courrier hebdomadaire.

Les mesures d'austérité (pensions, projets d'harmonisation) prises dans le secteur public peuvent expliquer dans une large mesure pourquoi ce secteur a pris une part de plus en plus importante dans le mouvement de contestation sociale.

En 2017, le secteur public a totalisé 83.890 jours de grève, soit davantage que celui des industries manufacturières (83.450 jours) - secteur venant en tête des différents sous-secteurs du privé. Sur les 247.718 jours de grève comptabilisés en 2017, 33,9% ont été le fait du secteur public, explique le Crisp (Centre de recherche et d'information socio-politique) dans son dernier Courrier hebdomadaire.Les mesures d'austérité (pensions, projets d'harmonisation) prises dans le secteur public peuvent expliquer dans une large mesure pourquoi ce secteur a pris une part de plus en plus importante dans le mouvement de contestation sociale.