DEME est à la recherche de 660 personnes, dont bon nombre d'ingénieurs. Jan De Nul ne communique pas de chiffres mais 400 personnes pourraient être engagées.

Le recrutement s'avère difficile alors que le secteur est en compétition pour employer des profils aussi recherchés par la chimie, l'ingénierie et le secteur de la construction.

Les compétences visées sont très pointues, si bien que Jan De Nul confie avoir mené une campagne de recrutement à Singapour "car la qualité des universités est très élevée".

DEME est à la recherche de 660 personnes, dont bon nombre d'ingénieurs. Jan De Nul ne communique pas de chiffres mais 400 personnes pourraient être engagées. Le recrutement s'avère difficile alors que le secteur est en compétition pour employer des profils aussi recherchés par la chimie, l'ingénierie et le secteur de la construction. Les compétences visées sont très pointues, si bien que Jan De Nul confie avoir mené une campagne de recrutement à Singapour "car la qualité des universités est très élevée".