Selon l'étude menée par le Beer Institute et la National Beer Wholesalers Association, le secteur employait 2,19 millions de travailleurs en 2018 contre 2,23 millions en 2016.

"Les tarifs de l'aluminium font grimper les coûts des brasseurs. Chaque brasseur doit décider comment absorber cette hausse soit en augmentant les prix, en licenciant du personnel ou en retardant des investissements", explique Jim McGreevy, CEO du Beer Institute à Washington.

La hausse du prix de l'aluminium a été causée par les taxes imposées sur l'importation par le président Trump. Mais, la baisse de la consommation de bière (-0,8% en 2018) aux USA, la troisième consécutive, explique aussi les difficultés du secteur brassicole américain.

Selon l'étude menée par le Beer Institute et la National Beer Wholesalers Association, le secteur employait 2,19 millions de travailleurs en 2018 contre 2,23 millions en 2016. "Les tarifs de l'aluminium font grimper les coûts des brasseurs. Chaque brasseur doit décider comment absorber cette hausse soit en augmentant les prix, en licenciant du personnel ou en retardant des investissements", explique Jim McGreevy, CEO du Beer Institute à Washington. La hausse du prix de l'aluminium a été causée par les taxes imposées sur l'importation par le président Trump. Mais, la baisse de la consommation de bière (-0,8% en 2018) aux USA, la troisième consécutive, explique aussi les difficultés du secteur brassicole américain.