Le ministre des Finances, Koen Geens, avait pourtant admis vendredi au Parlement que M. Servais gagnerait encore après sa nouvelle nomination 420.000 euros par an. Le kern en a cependant décidé autrement et a diminué de 30% le salaire du patron de la FSMA.

Jean-Paul Servais a été chef de cabinet et est un intime de l'ancien ministre des Finances, désormais ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders.

Le ministre des Finances, Koen Geens, avait pourtant admis vendredi au Parlement que M. Servais gagnerait encore après sa nouvelle nomination 420.000 euros par an. Le kern en a cependant décidé autrement et a diminué de 30% le salaire du patron de la FSMA. Jean-Paul Servais a été chef de cabinet et est un intime de l'ancien ministre des Finances, désormais ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders.