Randstad Research, en collaboration avec TNS, a demandé en janvier dernier à 14.000 participants âgés entre 18 et 65 ans, de répondre à une série de questions sur l'attractivité des plus gros employeurs de Belgique, soit les entreprises qui emploient plus de 1.000 personnes. Le questionnaire proposait 16 critères et les répondants devaient en sélectionner cinq clés dans leur choix d'un employeur.

Près de deux tiers (63%) ont placé dans leur liste le salaire et les avantages. La sécurité de l'emploi a été sélectionnée par 53% des répondants, tout comme l'ambiance de travail. L'équilibre entre le travail et la vie privée (48%) et les perspectives d'avenir (37%) complètent le top 5. Les critères qui semblent moins déterminants sont la qualité du management et de la direction (seuls 14% l'incluent dans leurs critères de choix), la diversité et l'inclusion (12%) et les nouvelles technologies (10%).

Randstad relève une évolution qualifiée d'intéressante: l'attention portée à la responsabilité sociétale de l'entreprise, soit le souci de l'environnement et de la société. Cette année, 19% l'ont inclus dans leur top 5. Cette proportion ne s'élevait qu'à 15% l'an dernier et même 12% en 2015. Ce souci de l'environnement atteint même son paroxysme chez les moins de 25 ans: un quart l'inclut dans ses critères.

L'étude a été menée en janvier, alors que les manifestations pour le climat battaient leur plein, relève Randstad. Il est encore prématuré pour évoquer une tendance et les études des prochaines années devront confirmer ce constat.