Le retour en Bourse de General Motors a rapporté à l'Etat américain un gain net total de 13,5 milliards de dollars, a indiqué jeudi le département du Trésor dans un communiqué.

Ce nouveau chiffre tient compte de la cession de plus de 53 millions d'actions du constructeur automobile dans le cadre de l'option de surallocation, qui permettait aux banques chargées de l'introduction en Bourse de souscrire des titres supplémentaires au prix défini à l'issue du processus de placement.

Le Trésor indique qu'il ne détient plus désormais que 33,3 % du capital de GM, contre 60,8 % avant l'opération.

Les actions GM ont été cédées à un prix unitaire de 33 dollars à la veille du retour en Bourse du groupe, le 18 novembre. A Wall Street, le titre GM s'échangeait autour de 34,6 dollars vers 19 h 15 GMT.

Trends.be, avec Belga

Le retour en Bourse de General Motors a rapporté à l'Etat américain un gain net total de 13,5 milliards de dollars, a indiqué jeudi le département du Trésor dans un communiqué.Ce nouveau chiffre tient compte de la cession de plus de 53 millions d'actions du constructeur automobile dans le cadre de l'option de surallocation, qui permettait aux banques chargées de l'introduction en Bourse de souscrire des titres supplémentaires au prix défini à l'issue du processus de placement.Le Trésor indique qu'il ne détient plus désormais que 33,3 % du capital de GM, contre 60,8 % avant l'opération.Les actions GM ont été cédées à un prix unitaire de 33 dollars à la veille du retour en Bourse du groupe, le 18 novembre. A Wall Street, le titre GM s'échangeait autour de 34,6 dollars vers 19 h 15 GMT.Trends.be, avec Belga