Certains restaurants situés dans les aéroports et les gares continueront, cependant, à fonctionner sous le logo américain grâce à des accords de franchise spéciaux. McDonald's, implanté depuis trois décennies en Russie, comptait jusqu'il y a peu plus de 62.000 employés à travers le territoire. Le mois dernier, McDonald's a annoncé qu'il vendait ses établissements à l'un de ses licenciés locaux, Alexander Govor, à la suite de l'invasion de l'Ukraine par Moscou et à la vague d'indignation et aux sanctions occidentales qui ont suivi. Le nouveau propriétaire qui exploitait 25 restaurants McDo a déclaré qu'il prévoyait d'étendre la nouvelle marque à 1.000 sites dans le pays et de rouvrir tous les restaurants de la chaîne d'ici deux mois. Au début des années 1990, alors que l'Union soviétique s'effondrait, McDonald's avait incarné le dégel des tensions de la guerre froide et avait permis à des millions de Russes de découvrir la nourriture et la culture américaines. La disparition de la chaîne symbolise à nouveau l'opposition entre la Russie et l'Occident, ces deux grandes puissances qui se tournent le dos. La relance des sites de restauration rapide, ce dimanche, aura lieu au même endroit phare de la place Pouchkine à Moscou, où la société McDonald's avait ouvert pour la première fois. (Belga)

Certains restaurants situés dans les aéroports et les gares continueront, cependant, à fonctionner sous le logo américain grâce à des accords de franchise spéciaux. McDonald's, implanté depuis trois décennies en Russie, comptait jusqu'il y a peu plus de 62.000 employés à travers le territoire. Le mois dernier, McDonald's a annoncé qu'il vendait ses établissements à l'un de ses licenciés locaux, Alexander Govor, à la suite de l'invasion de l'Ukraine par Moscou et à la vague d'indignation et aux sanctions occidentales qui ont suivi. Le nouveau propriétaire qui exploitait 25 restaurants McDo a déclaré qu'il prévoyait d'étendre la nouvelle marque à 1.000 sites dans le pays et de rouvrir tous les restaurants de la chaîne d'ici deux mois. Au début des années 1990, alors que l'Union soviétique s'effondrait, McDonald's avait incarné le dégel des tensions de la guerre froide et avait permis à des millions de Russes de découvrir la nourriture et la culture américaines. La disparition de la chaîne symbolise à nouveau l'opposition entre la Russie et l'Occident, ces deux grandes puissances qui se tournent le dos. La relance des sites de restauration rapide, ce dimanche, aura lieu au même endroit phare de la place Pouchkine à Moscou, où la société McDonald's avait ouvert pour la première fois. (Belga)