Le site de Tihange compte trois réacteurs nucléaires, qui représentent ensemble 3.000 MW, soit 25 à 30% de la consommation électrique en Belgique, explique Serge Dauby, porte-parole de la centrale située près de Huy. Une révision assez longue et planifiée avait débuté fin mars au sein du réacteur Tihange 3, qui avait dès lors été mis à l'arrêt. Cette opération a révélé la nécessité de procéder à des travaux de génie civil dans un bâtiment en dehors de la zone nucléaire, qui ne sont toutefois réalisables que si le réacteur en question n'est pas actif. (Belga)