La centrale avait été mise à l'arrêt manuellement afin d'effectuer des travaux de maintenance sur une arrivée d'eau dans une partie non-nucléaire de l'infrastructure. Le réacteur, d'une capacité d'un peu moins de 1.040 megawatts, devait initialement redémarrer samedi. Après différents tests, le planning a été ajusté. Le redémarrage a finalement été réalisé vendredi à 20h30, indique le site de transparence d'Engie Electrabel. Vers 21h30, l'opérateur a confirmé que le réacteur était bien reconnecté au réseau. (Belga)

La centrale avait été mise à l'arrêt manuellement afin d'effectuer des travaux de maintenance sur une arrivée d'eau dans une partie non-nucléaire de l'infrastructure. Le réacteur, d'une capacité d'un peu moins de 1.040 megawatts, devait initialement redémarrer samedi. Après différents tests, le planning a été ajusté. Le redémarrage a finalement été réalisé vendredi à 20h30, indique le site de transparence d'Engie Electrabel. Vers 21h30, l'opérateur a confirmé que le réacteur était bien reconnecté au réseau. (Belga)