Turbulences en vue à Brussels Airlines. La compagnie, qui a connu une belle progression ces dernières années avec plus de 7,5 millions de passagers en 2015 (+12%) et un retour aux bénéfices, devrait devenir filiale de Lufthansa début 2017. Le groupe allemand, déjà actionnaire à 45 %, a en effet annoncé le 28 septembre sa volonté d'exercer une option d'achat sur le solde du capital. L'opération, qui devait être sereine, tourne au conflit ouvert. Une bonne partie des actionnaires vendeurs contestent le prix (2,6 millions d'euros). Ils demandent plus d'engagement de la Lufthansa sur le futur de "Brussels".
...