Sur le marché néerlandais, la référence pour le marché du gaz européen, le prix d'un mégawattheure affichait une hausse de plus 3%, à 176,5 euros. Les prix ont plus que doublé en un mois. Cette nouvelle flambée des prix intervient après que la capacité du principal gazoduc transportant le gaz russe vers l'Allemagne a été réduite de 60% à la mi-juin. Le marché craint un scénario selon lequel la Russie profiterait de l'entretien annuel de l'oléoduc la semaine prochaine pour réduire encore plus sa capacité. (Belga)

Sur le marché néerlandais, la référence pour le marché du gaz européen, le prix d'un mégawattheure affichait une hausse de plus 3%, à 176,5 euros. Les prix ont plus que doublé en un mois. Cette nouvelle flambée des prix intervient après que la capacité du principal gazoduc transportant le gaz russe vers l'Allemagne a été réduite de 60% à la mi-juin. Le marché craint un scénario selon lequel la Russie profiterait de l'entretien annuel de l'oléoduc la semaine prochaine pour réduire encore plus sa capacité. (Belga)