Ainsi, le prix moyen de l'électricité pour clients résidentiels a baissé de 16,34 euros/période en Flandre mais a augmenté de 38,41 euros/période à Bruxelles et de 59,3 euros/période en Wallonie. Le prix moyen payé par les clients professionnels en Belgique a baissé, de 2,29%.

Toutefois, sur la période 2007-2019, le prix moyen facturé au client résidentiel a augmenté de 66,41%: il s'agit d'une hausse moyenne de 502,76 euros/période en Flandre, de 233,83 euros/période à Bruxelles et de 379,53 euros/période en Wallonie pour une consommation moyenne de 3.500 kWh/an. Le prix moyen payé par les clients professionnels en Belgique a également augmenté, de 21,15%.

En revanche, le prix du gaz a baissé l'an dernier. Par rapport à 2018, la Creg constate une baisse moyenne de 6,20% pour les clients résidentiels en Belgique. Concrètement, il s'agit d'une baisse moyenne de 103,22 euros/période en Flandre, de 69,50 euros/période à Bruxelles et de 89,34 euros/période en Wallonie. Le prix moyen payé par les clients professionnels en Belgique a également baissé, de 14,55%.

Mais sur la période 2007-2019, le prix moyen facturé au client résidentiel belge pour le gaz naturel a augmenté de 18,70%. Il s'agit d'une hausse moyenne de 118,41 euros/période en Flandre, de 152,99 euros/période à Bruxelles et de 353,52 euros/période en Wallonie pour une consommation moyenne de 23.260 kWh/an. Le prix moyen facturé aux clients professionnels en Belgique a augmenté de 0,49%.

Les évolutions tarifaires proviennent principalement des composantes suivantes: énergie, tarifs du réseau de distribution, surcharges publiques et la taxe sur l'énergie et la TVA (cette dernière uniquement pour le client résidentiel). Ces composantes varient dans les régions et en fonction des types de clients.

Ainsi, le prix moyen de l'électricité pour clients résidentiels a baissé de 16,34 euros/période en Flandre mais a augmenté de 38,41 euros/période à Bruxelles et de 59,3 euros/période en Wallonie. Le prix moyen payé par les clients professionnels en Belgique a baissé, de 2,29%. Toutefois, sur la période 2007-2019, le prix moyen facturé au client résidentiel a augmenté de 66,41%: il s'agit d'une hausse moyenne de 502,76 euros/période en Flandre, de 233,83 euros/période à Bruxelles et de 379,53 euros/période en Wallonie pour une consommation moyenne de 3.500 kWh/an. Le prix moyen payé par les clients professionnels en Belgique a également augmenté, de 21,15%. En revanche, le prix du gaz a baissé l'an dernier. Par rapport à 2018, la Creg constate une baisse moyenne de 6,20% pour les clients résidentiels en Belgique. Concrètement, il s'agit d'une baisse moyenne de 103,22 euros/période en Flandre, de 69,50 euros/période à Bruxelles et de 89,34 euros/période en Wallonie. Le prix moyen payé par les clients professionnels en Belgique a également baissé, de 14,55%. Mais sur la période 2007-2019, le prix moyen facturé au client résidentiel belge pour le gaz naturel a augmenté de 18,70%. Il s'agit d'une hausse moyenne de 118,41 euros/période en Flandre, de 152,99 euros/période à Bruxelles et de 353,52 euros/période en Wallonie pour une consommation moyenne de 23.260 kWh/an. Le prix moyen facturé aux clients professionnels en Belgique a augmenté de 0,49%. Les évolutions tarifaires proviennent principalement des composantes suivantes: énergie, tarifs du réseau de distribution, surcharges publiques et la taxe sur l'énergie et la TVA (cette dernière uniquement pour le client résidentiel). Ces composantes varient dans les régions et en fonction des types de clients.