Ce plan prévoit notamment la reprise des activités éoliennes d'Electrawinds couplées à une partie des actifs de Tecteo et à la majorité de la dette de l'entreprise ostendaise. La nouvelle entité ainsi créée recevra le nom d'Elicio. Le reste des activités d'Electrawinds continuera sous le même nom.

Selon le tribunal de commerce, aucune faute de procédure n'a été commise. Ce dernier a par ailleurs accepté de prolonger la mission des mandataires judiciaires afin d'accompagner l'opération.

En principe, appel peut être interjeté dans les 2 semaines mais étant donné que seuls 2 créanciers sur 103 ont refusé le plan de Tecteo, le risque est faible.

Tecteo n'a pas souhaité réagir pour l'instant.

Ce plan prévoit notamment la reprise des activités éoliennes d'Electrawinds couplées à une partie des actifs de Tecteo et à la majorité de la dette de l'entreprise ostendaise. La nouvelle entité ainsi créée recevra le nom d'Elicio. Le reste des activités d'Electrawinds continuera sous le même nom. Selon le tribunal de commerce, aucune faute de procédure n'a été commise. Ce dernier a par ailleurs accepté de prolonger la mission des mandataires judiciaires afin d'accompagner l'opération. En principe, appel peut être interjeté dans les 2 semaines mais étant donné que seuls 2 créanciers sur 103 ont refusé le plan de Tecteo, le risque est faible. Tecteo n'a pas souhaité réagir pour l'instant.