Il s'agit du plus important recul sur base annuelle depuis la Seconde Guerre mondiale. Près de la moitié de cette baisse est imputable à la baisse d'activités dans le commerce, les services de réparation, le transport et le secteur touristique. Les seuls secteurs qui ont été capables de faire face à la tendance négative ont été les télécommunications, la finance et l'immobilier. Les économistes s'attendent à un recul de 7% du PIB sur base annuelle avant une reprise de 4% en 2021. (Belga)

Il s'agit du plus important recul sur base annuelle depuis la Seconde Guerre mondiale. Près de la moitié de cette baisse est imputable à la baisse d'activités dans le commerce, les services de réparation, le transport et le secteur touristique. Les seuls secteurs qui ont été capables de faire face à la tendance négative ont été les télécommunications, la finance et l'immobilier. Les économistes s'attendent à un recul de 7% du PIB sur base annuelle avant une reprise de 4% en 2021. (Belga)