Le piquet de grève est organisé afin de dénoncer un plan de relance prévoyant des coupes budgétaires de près de 4 millions d'euros pour les deux sites d'Auvelais et de Namur. Une situation qui impacterait notamment la qualité de travail du personnel soignant, toutes fonctions confondues. "Nous souhaitons surtout un retour à la table des négociations avec le conseil d'administration et le comité de direction", a indiqué Marie Tillière, secrétaire permanente Soins de santé (CSC). En outre, le personnel demande des garanties sur la pérennité des deux sites et le volume de l'emploi, ainsi que de ne pas toucher à tout ce qui est subventionné. Jeudi, seul le site de Namur est en grande partie en grève, mais un service minimum a été mis en place afin de garantir les soins des patients présents. "Notre but n'est pas de bloquer l'accès aux soins, c'est pourquoi le site d'Auvelais est opérationnel à 100%". Si une reprise des négociations n'est pas prévue dans les prochains jours, le site d'Auvelais pourrait également se mettre en grève. (Belga)

Le piquet de grève est organisé afin de dénoncer un plan de relance prévoyant des coupes budgétaires de près de 4 millions d'euros pour les deux sites d'Auvelais et de Namur. Une situation qui impacterait notamment la qualité de travail du personnel soignant, toutes fonctions confondues. "Nous souhaitons surtout un retour à la table des négociations avec le conseil d'administration et le comité de direction", a indiqué Marie Tillière, secrétaire permanente Soins de santé (CSC). En outre, le personnel demande des garanties sur la pérennité des deux sites et le volume de l'emploi, ainsi que de ne pas toucher à tout ce qui est subventionné. Jeudi, seul le site de Namur est en grande partie en grève, mais un service minimum a été mis en place afin de garantir les soins des patients présents. "Notre but n'est pas de bloquer l'accès aux soins, c'est pourquoi le site d'Auvelais est opérationnel à 100%". Si une reprise des négociations n'est pas prévue dans les prochains jours, le site d'Auvelais pourrait également se mettre en grève. (Belga)