"Nous souhaitons mettre fin à la grève mercredi, comme prévu", a annoncé un porte-parole du syndicat. Le personnel de cabine avait entamé une grève lundi pour une durée de trois jours. Ufo avait entre-temps menacé de prolonger le mouvement. Comme lundi et mardi, des milliers de passagers ont été touchés par cette grève en Allemagne le jour de l'an. Plus de 70 vols ont été annulés mercredi, selon le site internet de la compagnie. Au total, 190 vols auront été supprimés en trois jours. Germanwings compte 30 appareils et quelque 1.400 employés travaillant également pour l'autre filiale de Lufthansa, Eurowings. Les opérations de ces deux filiales devraient être rassemblées. La direction n'a toutefois pas donné de perspectives d'avenir suffisamment claires au personnel de Germanwings, estime un responsable d'Ufo, Daniel Flohr. Le conflit entre syndicats et direction de Germanwings tourne autour des rémunérations du personnel à temps partiel. L'employeur propose le même système que celui en vigueur chez Lufthansa mais le syndicat souhaite disposer d'un règlement propre à Germanwings. (Belga)

"Nous souhaitons mettre fin à la grève mercredi, comme prévu", a annoncé un porte-parole du syndicat. Le personnel de cabine avait entamé une grève lundi pour une durée de trois jours. Ufo avait entre-temps menacé de prolonger le mouvement. Comme lundi et mardi, des milliers de passagers ont été touchés par cette grève en Allemagne le jour de l'an. Plus de 70 vols ont été annulés mercredi, selon le site internet de la compagnie. Au total, 190 vols auront été supprimés en trois jours. Germanwings compte 30 appareils et quelque 1.400 employés travaillant également pour l'autre filiale de Lufthansa, Eurowings. Les opérations de ces deux filiales devraient être rassemblées. La direction n'a toutefois pas donné de perspectives d'avenir suffisamment claires au personnel de Germanwings, estime un responsable d'Ufo, Daniel Flohr. Le conflit entre syndicats et direction de Germanwings tourne autour des rémunérations du personnel à temps partiel. L'employeur propose le même système que celui en vigueur chez Lufthansa mais le syndicat souhaite disposer d'un règlement propre à Germanwings. (Belga)