Cette approbation des travailleurs marque la fin de la grève spontanée qui avait éclaté le 25 octobre. Le personnel de la société de manutention aéroportuaire avait arrêté le travail pour protester contre le manque de respect dont faisait preuve, selon lui, la direction. Les syndicats dénonçaient notamment un sous-effectif structurel ainsi que du matériel défectueux. Il aura fallu six jours de grève, des dizaines de vols annulés et des heures de négociations rugueuses pour parvenir à un accord mercredi vers 5h du matin. Les syndicats ont reçu satisfaction, avec une charge de travail allégée. Au total, 27 contrats intérimaires seront convertis en contrats à durée indéterminée, 32 travailleurs recevront une prolongation de contrat, tandis que 40 intérimaires supplémentaires viendront renforcer les différents départements de l'entreprise. Quelque 3,2 millions d'euros sont également investis afin de remplacer le matériel défectueux. (Belga)

Cette approbation des travailleurs marque la fin de la grève spontanée qui avait éclaté le 25 octobre. Le personnel de la société de manutention aéroportuaire avait arrêté le travail pour protester contre le manque de respect dont faisait preuve, selon lui, la direction. Les syndicats dénonçaient notamment un sous-effectif structurel ainsi que du matériel défectueux. Il aura fallu six jours de grève, des dizaines de vols annulés et des heures de négociations rugueuses pour parvenir à un accord mercredi vers 5h du matin. Les syndicats ont reçu satisfaction, avec une charge de travail allégée. Au total, 27 contrats intérimaires seront convertis en contrats à durée indéterminée, 32 travailleurs recevront une prolongation de contrat, tandis que 40 intérimaires supplémentaires viendront renforcer les différents départements de l'entreprise. Quelque 3,2 millions d'euros sont également investis afin de remplacer le matériel défectueux. (Belga)