"Il semble que c'est le président Inaba (président de Toyota pour l'Amérique du Nord, Yoshimi Inaba) qui a été convoqué à cette audience, en tant que personne appropriée car il est au courant de tous les détails sur place", a expliqué Akio Toyoda, lors d'une conférence de presse à Tokyo.

M. Toyoda a ajouté qu'il ferait "le maximum d'efforts pour soutenir M. Inaba" en vue de cette réunion.

Le PDG de Toyota avait déjà annoncé la semaine dernière qu'il ne comptait pas se rendre aux Etats-Unis avant début mars.

M. Toyoda est sous la pression du Congrès américain pour venir s'expliquer sur le rappel de plusieurs millions de voitures aux Etats-Unis, sur un total de 8,67 millions de véhicules dans le monde, à cause de problèmes de freins ou d'accélérateur.

Trends.be, avec Belga

"Il semble que c'est le président Inaba (président de Toyota pour l'Amérique du Nord, Yoshimi Inaba) qui a été convoqué à cette audience, en tant que personne appropriée car il est au courant de tous les détails sur place", a expliqué Akio Toyoda, lors d'une conférence de presse à Tokyo. M. Toyoda a ajouté qu'il ferait "le maximum d'efforts pour soutenir M. Inaba" en vue de cette réunion. Le PDG de Toyota avait déjà annoncé la semaine dernière qu'il ne comptait pas se rendre aux Etats-Unis avant début mars. M. Toyoda est sous la pression du Congrès américain pour venir s'expliquer sur le rappel de plusieurs millions de voitures aux Etats-Unis, sur un total de 8,67 millions de véhicules dans le monde, à cause de problèmes de freins ou d'accélérateur.Trends.be, avec Belga