Le ministre belge a introduit, début octobre, une action en cessation auprès du tribunal du commerce, estimant que Ryanair s'est rendu coupable de manque de conscience professionnelle. La société a communiqué en anglais avec ses clients francophones et néerlandophones et a fourni trop peu d'informations sur les droits des passagers en cas d'annulation. Une rencontre a eu lieu ce jeudi entre le vice-Premier ministre et Michael O'Leary, à la demande de l'Irlandais. Lors de l'entrevue, le patron de Ryanair a présenté ses excuses pour la tournure des événements, promettant que cela ne se produirait plus. "J'ai clairement fait comprendre que lorsque la législation n'est pas respectée, en Belgique cela porte à conséquences. Ryanair va fournir à mes services des informations détaillées. Nous allons examiner ces informations en profondeur et vérifier que tous les clients ont été correctement indemnisés. Nous allons également contrôler si Ryanair a pris les mesures nécessaires pour éviter d'autres annulations massives à l'avenir", a déclaré Kris Peeters. Il est par contre trop tôt pour dire si l'action contre la compagnie irlandaise va être retirée. "Ryanair a promis des informations détaillées. Nous allons les examiner et sur base de cela, nous prendrons une décision", conclut le ministre. (Belga)

Le ministre belge a introduit, début octobre, une action en cessation auprès du tribunal du commerce, estimant que Ryanair s'est rendu coupable de manque de conscience professionnelle. La société a communiqué en anglais avec ses clients francophones et néerlandophones et a fourni trop peu d'informations sur les droits des passagers en cas d'annulation. Une rencontre a eu lieu ce jeudi entre le vice-Premier ministre et Michael O'Leary, à la demande de l'Irlandais. Lors de l'entrevue, le patron de Ryanair a présenté ses excuses pour la tournure des événements, promettant que cela ne se produirait plus. "J'ai clairement fait comprendre que lorsque la législation n'est pas respectée, en Belgique cela porte à conséquences. Ryanair va fournir à mes services des informations détaillées. Nous allons examiner ces informations en profondeur et vérifier que tous les clients ont été correctement indemnisés. Nous allons également contrôler si Ryanair a pris les mesures nécessaires pour éviter d'autres annulations massives à l'avenir", a déclaré Kris Peeters. Il est par contre trop tôt pour dire si l'action contre la compagnie irlandaise va être retirée. "Ryanair a promis des informations détaillées. Nous allons les examiner et sur base de cela, nous prendrons une décision", conclut le ministre. (Belga)