Outre le patron de la banque centrale et M. Trump, le dîner a rassemblé le vice-président de la Fed Richard Clarida et le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin, que M. Powell rencontre régulièrement, a indiqué la Fed lundi soir dans un communiqué. Au cours de ce dîner, Jerome Powell "n'a pas évoqué ses anticipations concernant la politique monétaire, excepté pour insister sur le fait que sa politique dépendrait entièrement des données économiques à venir et de ce que cela signifiera pour les prévisions", a indiqué l'institution. Il a aussi souligné que la politique de l'institution visait à "soutenir au maximum les créations d'emplois et la stabilité des prix, et qu'elle baserait ses décisions uniquement au travers d'une analyse prudente, objective, et apolitique" de l'économie. Il s'agissait de la première rencontre entre MM. Trump et Powell depuis que celui-ci a été nommé à ce poste par le milliardaire républicain en novembre 2017. Cette rencontre survient après plusieurs mois de critiques virulentes de Donald Trump envers le patron de la Fed, qu'il a accusé de remonter trop brutalement les taux d'intérêts alors que l'économie américaine montre des signes de ralentissement. L'institution monétaire a augmenté ses taux quatre fois d'un quart de point en 2018, ce qui a pour conséquence de renchérir le coût du crédit pour les ménages et les entreprises aux Etats-Unis, et donc de ralentir les perspectives de croissance. (Belga)