Sous la présidence de M. Lee, qui était alité depuis une attaque cardiaque il y a six ans, Samsung Electronics, fleuron du groupe, est devenu le premier fabricant mondial de smartphones et de puces mémoire. Le chiffre d'affaires du groupe pèse aujourd'hui un cinquième du PIB de la Corée du Sud. Samsung est de loin le plus grand des conglomérats familiaux ("chaebols") qui dominent la 12ème économie mondiale. Le fils de M. Lee, Lee Jae-yong, vice-président de Samsung Electronics et leader de facto du groupe depuis plusieurs années, et plusieurs grands patrons sud-coréens étaient rassemblés mercredi au Centre médical Samsung où se trouvait depuis dimanche la dépouille du patriarche. Parmi les personnes présentes, figuraient la soeur de M. Lee, Lee Myung-hee, qui préside le géant sud-coréen du commerce de détail Shinsegae et son neveu Lee Jae-hyun, PDG du conglomérat CJ Group, selon les médias, de même que le président du groupe Hyundai Motor, Chung Euisun. (Belga)

Sous la présidence de M. Lee, qui était alité depuis une attaque cardiaque il y a six ans, Samsung Electronics, fleuron du groupe, est devenu le premier fabricant mondial de smartphones et de puces mémoire. Le chiffre d'affaires du groupe pèse aujourd'hui un cinquième du PIB de la Corée du Sud. Samsung est de loin le plus grand des conglomérats familiaux ("chaebols") qui dominent la 12ème économie mondiale. Le fils de M. Lee, Lee Jae-yong, vice-président de Samsung Electronics et leader de facto du groupe depuis plusieurs années, et plusieurs grands patrons sud-coréens étaient rassemblés mercredi au Centre médical Samsung où se trouvait depuis dimanche la dépouille du patriarche. Parmi les personnes présentes, figuraient la soeur de M. Lee, Lee Myung-hee, qui préside le géant sud-coréen du commerce de détail Shinsegae et son neveu Lee Jae-hyun, PDG du conglomérat CJ Group, selon les médias, de même que le président du groupe Hyundai Motor, Chung Euisun. (Belga)