La société irlandaise Kingspan, spécialisée dans les matériaux de construction, avait fait fin avril une offre "non-contraignante et non-sollicitée" portant sur deux divisions de Recticel mais le conseil d'administration de Recticel avait rejeté cette offre de 700 millions d'euros qui visait les activités "Isolation" et "Mousses souples".

Le CA de Recticel avait ajouté resté "ouvert à considérer et à engager des pourparlers avec Kingspan en vue d'une éventuelle acquisition par Kingspan de tous les titres émis par Recticel, à des conditions appropriées, conformément à ses obligations fiduciaires".

La société irlandaise Kingspan, spécialisée dans les matériaux de construction, avait fait fin avril une offre "non-contraignante et non-sollicitée" portant sur deux divisions de Recticel mais le conseil d'administration de Recticel avait rejeté cette offre de 700 millions d'euros qui visait les activités "Isolation" et "Mousses souples". Le CA de Recticel avait ajouté resté "ouvert à considérer et à engager des pourparlers avec Kingspan en vue d'une éventuelle acquisition par Kingspan de tous les titres émis par Recticel, à des conditions appropriées, conformément à ses obligations fiduciaires".