Dans cette lettre, dont l'AFP a obtenu copie mardi matin, M. Manley précise que les membres du conseil exécutif du groupe réduiront leurs salaires de 30% pendant la même période, tandis que le président du constructeur italo-américain, John Elkann, et les membres du conseil d'administration renoncent à leurs rémunérations jusqu'à la fin 2020. "Protéger la santé financière de l'entreprise est la responsabilité de tous, à commencer naturellement par moi et l'équipe dirigeante", a souligné M. Manley, en précisant que l'objectif est notamment d'"éviter une réduction du personnel au deuxième trimestre". Il précise que le groupe demandera à "la plus grande partie des employés dans le monde qui ne sont pas encore affectés par des réductions d'horaires ou des amortisseurs sociaux de participer à ce sacrifice en acceptant un report temporaire de 20% de leurs salaires". "Le processus sera différent en fonction des pays et pourra nécessiter des accords spécifiques", a-t-il ajouté. FCA a suspendu la production dans tous ses sites en Europe et aux Etats-Unis en raison de l'épidémie de Covid-19. Le groupe doit fusionner avec le français PSA, mais la pandémie jette un doute sur la réalisation de ce mariage, ont indiqué à l'AFP des sources financières. D'autres entreprises ont récemment annoncé des réductions de rémunérations pour leur équipe de direction. L'état-major de Banco Santander entend ainsi financer un fonds visant à "soutenir la lutte contre le coronavirus". La présidente de la banque espagnole, Ana Botín, a notamment renoncé à "50% de sa rétribution, fixe et variable, de 2020". Chez Air Canada, l'exécutif a aussi renoncé à une partie de son salaire, et le président ainsi que son directeur financier à la totalité de leurs revenus. Les dirigeants de l'équipementier automobile français Plastic Omnium ont eux aussi décidé d'abaisser leurs rémunérations pour "contribuer à l'effort du groupe (...) pendant le temps d'arrêt de l'activité". (Belga)

Dans cette lettre, dont l'AFP a obtenu copie mardi matin, M. Manley précise que les membres du conseil exécutif du groupe réduiront leurs salaires de 30% pendant la même période, tandis que le président du constructeur italo-américain, John Elkann, et les membres du conseil d'administration renoncent à leurs rémunérations jusqu'à la fin 2020. "Protéger la santé financière de l'entreprise est la responsabilité de tous, à commencer naturellement par moi et l'équipe dirigeante", a souligné M. Manley, en précisant que l'objectif est notamment d'"éviter une réduction du personnel au deuxième trimestre". Il précise que le groupe demandera à "la plus grande partie des employés dans le monde qui ne sont pas encore affectés par des réductions d'horaires ou des amortisseurs sociaux de participer à ce sacrifice en acceptant un report temporaire de 20% de leurs salaires". "Le processus sera différent en fonction des pays et pourra nécessiter des accords spécifiques", a-t-il ajouté. FCA a suspendu la production dans tous ses sites en Europe et aux Etats-Unis en raison de l'épidémie de Covid-19. Le groupe doit fusionner avec le français PSA, mais la pandémie jette un doute sur la réalisation de ce mariage, ont indiqué à l'AFP des sources financières. D'autres entreprises ont récemment annoncé des réductions de rémunérations pour leur équipe de direction. L'état-major de Banco Santander entend ainsi financer un fonds visant à "soutenir la lutte contre le coronavirus". La présidente de la banque espagnole, Ana Botín, a notamment renoncé à "50% de sa rétribution, fixe et variable, de 2020". Chez Air Canada, l'exécutif a aussi renoncé à une partie de son salaire, et le président ainsi que son directeur financier à la totalité de leurs revenus. Les dirigeants de l'équipementier automobile français Plastic Omnium ont eux aussi décidé d'abaisser leurs rémunérations pour "contribuer à l'effort du groupe (...) pendant le temps d'arrêt de l'activité". (Belga)