Malgré ce léger recul, le nombre de faillites reste à un niveau élevé, "plus élevé qu'avant la crise", observe Graydon, qui souligne que "seules les années 2012, 2013, 2014 et 2017 ont connu des nombres de faillites plus élevés".

Il est vrai également que le nombre de sociétés actives en Belgique a fortement augmenté ces dernières années, ce qui pousse automatiquement vers le haut le nombre de dépôts de bilan. En revanche, le nombre d'emplois menacés par les faillites en 2018 est en forte baisse (-11,5%), à 18.848 jobs. Il s'agit du plus petit nombre d'emplois perdus en raison de faillites depuis 2007 (15.200 perdus cette année-là).

Contraste entre les Régions

Le bilan annuel est contrasté entre les Régions. A Bruxelles-Capitale, 3.102 entreprises ont mis la clef sous le paillasson en 2018, soit 400 ou 14,8% de plus qu'en 2017. En Wallonie, le nombre de faillites a reculé de 6,3% ou 174 unités, à 2.606. En Flandre, la baisse est de 6% pour atteindre 4.969 déclarations de faillite, le nombre le plus bas des 10 dernières années. A nouveau, c'est l'horeca qui a enregistré le plus grand nombre d'entreprises en faillite l'an dernier, soit 1.999 dans l'ensemble du pays, en baisse toutefois de 7% par rapport à 2017, devant le secteur de la construction (1.940 faillites, +2,4%).

Malgré ce léger recul, le nombre de faillites reste à un niveau élevé, "plus élevé qu'avant la crise", observe Graydon, qui souligne que "seules les années 2012, 2013, 2014 et 2017 ont connu des nombres de faillites plus élevés". Il est vrai également que le nombre de sociétés actives en Belgique a fortement augmenté ces dernières années, ce qui pousse automatiquement vers le haut le nombre de dépôts de bilan. En revanche, le nombre d'emplois menacés par les faillites en 2018 est en forte baisse (-11,5%), à 18.848 jobs. Il s'agit du plus petit nombre d'emplois perdus en raison de faillites depuis 2007 (15.200 perdus cette année-là). Le bilan annuel est contrasté entre les Régions. A Bruxelles-Capitale, 3.102 entreprises ont mis la clef sous le paillasson en 2018, soit 400 ou 14,8% de plus qu'en 2017. En Wallonie, le nombre de faillites a reculé de 6,3% ou 174 unités, à 2.606. En Flandre, la baisse est de 6% pour atteindre 4.969 déclarations de faillite, le nombre le plus bas des 10 dernières années. A nouveau, c'est l'horeca qui a enregistré le plus grand nombre d'entreprises en faillite l'an dernier, soit 1.999 dans l'ensemble du pays, en baisse toutefois de 7% par rapport à 2017, devant le secteur de la construction (1.940 faillites, +2,4%).