Malgré ce léger recul, le nombre de faillites reste à un niveau élevé, "plus élevé qu'avant la crise", observe Graydon. En revanche, le nombre d'emplois menacés par les faillites en 2018 est en forte baisse (-11,5%), à 18.848 jobs. Il s'agit du plus petit nombre d'emplois perdus en raison de faillites depuis 2007 (15.200 perdus cette année-là). (Belga)

Malgré ce léger recul, le nombre de faillites reste à un niveau élevé, "plus élevé qu'avant la crise", observe Graydon. En revanche, le nombre d'emplois menacés par les faillites en 2018 est en forte baisse (-11,5%), à 18.848 jobs. Il s'agit du plus petit nombre d'emplois perdus en raison de faillites depuis 2007 (15.200 perdus cette année-là). (Belga)