Le premier vol d'Emirates entre Bruxelles et Dubaï remonte au 5 septembre 2014. La liaison quotidienne a rapidement séduit un large public et s'est très vite avérée être un succès. Si bien qu'en 2017, la compagnie a introduit un deuxième vol quotidien, qui n'a pas affecté le premier. Il atteint même progressivement sa vitesse de croisière.

Au total, 1,2 million de passagers ont été transportés, sur environ 2.300 vols aller-retour, entre les deux villes en cinq ans. Tout cela a fait de Bruxelles la destination aux meilleures performances en Europe, lui permettant de s'installer dans le top 10 des destinations sur le Vieux Continent. Parmi les aéroports desservis deux fois par jour au sein du réseau d'Emirates, la capitale belge y occupe la première place.

Dans les mois à venir, la compagnie se consacrera à rentabiliser davantage encore le 2e vol, un peu moins performant au départ de Dubaï.

De quoi ensuite installer de manière durable un A380 sur la ligne, alors que ce modèle est déjà venu deux fois à Bruxelles de manière ponctuelle (2015 et 2018)? "Cette question est perpétuellement réévaluée", répond Jean-Pierre Martin. "Je ne serais pas surpris que cet avion soit installé de manière saisonnière sur la liaison un jour", glisse-t-il. Mais ce ne sera pas au détriment des deux vols quotidiens, prévient-il.