Samedi matin, il n'y pas de piquet de grève devant le magasin de Nivelles mais les volets sont restés baissés et les clients n'ont pas d'autre choix que de faire demi-tour. Vendredi, les syndicats avaient estimé que si les travailleurs de Nivelles décidaient de ne pas ouvrir le magasin, le mouvement de grogne risquait de s'étendre à d'autres implantations de Delhaize en Brabant wallon. (Belga)

Samedi matin, il n'y pas de piquet de grève devant le magasin de Nivelles mais les volets sont restés baissés et les clients n'ont pas d'autre choix que de faire demi-tour. Vendredi, les syndicats avaient estimé que si les travailleurs de Nivelles décidaient de ne pas ouvrir le magasin, le mouvement de grogne risquait de s'étendre à d'autres implantations de Delhaize en Brabant wallon. (Belga)