Le milliard de yuans (130 M EUR) sera déboursé au cours de la prochaine décennie pour soutenir "l'équipe nationale féminine, la prévention et le traitement des blessures, le développement de carrière des joueuses retraitées, le développement technique et la formation des entraîneurs, et le développement des jeunes", selon le communiqué.

La Chine a atteint les huitièmes de finale de la Coupe du monde Féminine, disputée en France, pour sa septième participation en huit éditions. Un record que l'équipe masculine ne peut qu'envier.

Mais la sélection féminine le fait avec beaucoup moins de soutien et le football féminin professionnel en Chine n'est pas très suivi et joue devant un public peu nombreux malgré une finale de Coupe du monde en 1999, perdue contre les Américaines.

La fondation caritative de paiements d'Alibaba, Alipay, financera "l'essentiel" de l'initiative, selon l'annonce de vendredi.

Le reste provient de fondations distinctes établies par Ma, président exécutif du groupe Alibaba, et Joseph Tsai, vice-président exécutif.

Les trois partis visent à rendre le football "plus durable et plus accessible aux filles et aux femmes de tout le pays".

Cai Yong, membre du comité exécutif de la Fédération chinoise de football, a qualifié ce cadeau de "sans précédent", selon le communiqué.

Alibaba est déjà implanté dans le football professionnel en tant que partie prenante minoritaire du Guangzhou Evergrande en Super League chinoise.