"Télétravailler partiellement devrait au moins être la règle pour toutes les fonctions qui s'y prêtent et dans la mesure où la continuité de la gestion de l'entreprise, de ses activités et de ses services ainsi que le bien-être des travailleurs le permettent", déclare le Groupe des 10 qui estime que cette mesure peut permettre de limiter la propagation du coronavirus. "Le télétravail n'est pas rendu obligatoire par la loi comme c'était le cas il y a quelques mois, mais les partenaires sociaux lancent néanmoins un appel fort en faveur du recours au télétravail là où cela est possible. L'augmentation du télétravail devrait réduire le nombre de contacts sur le lieu de travail et dans les transports publics et, par conséquent, limiter également le nombre de contaminations par le COVID-19", ajoutent les partenaires sociaux. Le Groupe des 10 demande aussi le Comité de concertation de miser pleinement, pour la maîtrise ultérieure de la pandémie, sur la vaccination des personnes non vaccinées, le déploiement rapide de la nécessaire vaccination de rappel des personnes déjà vaccinées, l'application de toutes les mesures et tous les instruments en vigueur et l'utilisation effective d'un Covid Safe Ticket plus efficace. Enfin, le Groupe des 10 recommande de continuer à appliquer le "Guide générique en vue de lutter contre la propagation du COVID-19 au travail". (Belga)

"Télétravailler partiellement devrait au moins être la règle pour toutes les fonctions qui s'y prêtent et dans la mesure où la continuité de la gestion de l'entreprise, de ses activités et de ses services ainsi que le bien-être des travailleurs le permettent", déclare le Groupe des 10 qui estime que cette mesure peut permettre de limiter la propagation du coronavirus. "Le télétravail n'est pas rendu obligatoire par la loi comme c'était le cas il y a quelques mois, mais les partenaires sociaux lancent néanmoins un appel fort en faveur du recours au télétravail là où cela est possible. L'augmentation du télétravail devrait réduire le nombre de contacts sur le lieu de travail et dans les transports publics et, par conséquent, limiter également le nombre de contaminations par le COVID-19", ajoutent les partenaires sociaux. Le Groupe des 10 demande aussi le Comité de concertation de miser pleinement, pour la maîtrise ultérieure de la pandémie, sur la vaccination des personnes non vaccinées, le déploiement rapide de la nécessaire vaccination de rappel des personnes déjà vaccinées, l'application de toutes les mesures et tous les instruments en vigueur et l'utilisation effective d'un Covid Safe Ticket plus efficace. Enfin, le Groupe des 10 recommande de continuer à appliquer le "Guide générique en vue de lutter contre la propagation du COVID-19 au travail". (Belga)