"Dans la situation actuelle, si leur situation s'aggrave nous les soutiendrons", a déclaré le vice-Premier ministre Arkadi Dvorkovitch, cité par les agences russes, précisant que "ces entreprises bénéficient déjà d'un soutien constant". (Belga)