Il a cependant confirmé que le gouvernement n'influencerait pas la transaction en prenant des actions dans l'entreprise postale néerlandaise.Le conseil de surveillance de PostNL et les actionnaires doivent encore réagir à l'offre de bpost, a indiqué le ministre. La réaction devrait intervenir dans "quelques jours", selon le ministre.