Dans un communiqué adressé à la Bourse de Shenzhen (sud de la Chine), le groupe, qui croule sous une dette de quelque 260 milliards d'euros, a précisé qu'une de ses filiales, Hengda, avait négocié un plan de remboursement d'une obligation. Selon l'agence financière Bloomberg, Evergrande rembourserait ainsi 232 millions de yuans (30,5 millions d'euros) de dette dus jeudi. Le promoteur immobilier s'efforce d'apaiser la colère des propriétaires spoliés et des investisseurs. Les bourses mondiales ont essuyé quelques frayeurs au cours des jours passés causées par les craintes d'une faillite du géant de l'immobilier chinois Evergrande Dans une lettre adressée au personnel, à l'occasion de la fête de la mi-automne, Xu Jiayin, qui a fondé le groupe en 1996, avait écrit "avoir la ferme conviction qu'Evergrande sera bientôt en mesure de sortir de sa période la plus sombre", rapportait mardi un quotidien économique de référence, le Securities Times. (Belga)

Dans un communiqué adressé à la Bourse de Shenzhen (sud de la Chine), le groupe, qui croule sous une dette de quelque 260 milliards d'euros, a précisé qu'une de ses filiales, Hengda, avait négocié un plan de remboursement d'une obligation. Selon l'agence financière Bloomberg, Evergrande rembourserait ainsi 232 millions de yuans (30,5 millions d'euros) de dette dus jeudi. Le promoteur immobilier s'efforce d'apaiser la colère des propriétaires spoliés et des investisseurs. Les bourses mondiales ont essuyé quelques frayeurs au cours des jours passés causées par les craintes d'une faillite du géant de l'immobilier chinois Evergrande Dans une lettre adressée au personnel, à l'occasion de la fête de la mi-automne, Xu Jiayin, qui a fondé le groupe en 1996, avait écrit "avoir la ferme conviction qu'Evergrande sera bientôt en mesure de sortir de sa période la plus sombre", rapportait mardi un quotidien économique de référence, le Securities Times. (Belga)